Ève aux sables dormant de Cécile Ama Courtois

-Eve-aux-sables-dormantTitre : Ève aux sables dormant

Auteur :  Cécile Ama Courtois

Langue : Français

Format : E-book – e-pub

Première publication française le 25 Avril 2015 aux éditions «L’ivre-Book »

ISBN  : 978-2-3689-213-64 ; Prix : 3€99 ; Nombre de pages : 116

Couverture de Vael Cat

Lectorat : Jeunesse – Adolescents – Jeunes Adultes – Adultes

Genre : Roman – Fantastique-Merveilleux/Contemporain

Tome unique

Site de l’éditeur ICI


Citation :

« Les deux jours qui suivirent tinrent du calvaire, pour Guillaume. Dans cette attente insoutenable, il ne trouvait le sommeil que de manière erratique, aussi n’avait-il pu recontacter Ève en songe. Il l’avait bien entendue sangloter dans les limbes, mais elle n’avait répondu à ses appels. » – Page 24.


Résumé de l’éditeur :

« Plus vieux que les premiers hommes. Antérieurs aux tous premiers dinosaures. Remontant jusqu’aux origines de la vie connue. Puis plus loin encore… jusqu’à des créatures qui peuplaient la Terre avant cela. Des êtres disparus depuis des millions d’années.

Quand Guillaume découvre un squelette incroyable, d’étranges rêves commencent à peupler son sommeil. Ces rêves vont, non seulement bouleverser son cœur et sa vie, mais ils vont aussi changer le cours de l’Histoire.

Une histoire d’amour qui n’est pas sans rappeler La nuit des temps de Barjavel. »

Petit mot avant-garde :

Cécile est venue me voir afin de me proposer de lire son tout premier roman. Vu que j’aime découvrir de nouveaux auteurs et lire les premiers romans, je me suis laissée tenter. Merci beaucoup Cécile pour cette lecture, et aussi aux éditions L’ivre-Bok qui ont permis à l’auteur de proposer son roman en service de presse.


Ma chronique :

Ça fait un moment que j’ai fini ce roman, mais je n’ai pas trop trouvé le temps d’en écrire la chronique. Par contre, pour ce livre, je me souviens très bien de ce que j’en avais ressenti. Donc, je démarre de suite.

Cécile est une jeune auteur. Ève aux sables dormant est son tout premier roman et ça se sent. Oh, pas en mal, ne vous inquiétez pas. Mais elle a cette manie qu’on les auteurs débutants d’avoir peur de rebuter le lecteur et du coup de ne pas aller au fond de leur propre souhait. Dans sa plume, j’ai remarqué qu’elle hésitait, notamment sur le fait d’approfondir ses connaissances. Beaucoup d’auteurs hésitent à parler professionnel dans leur récit. Ici, on ne déroge pas à la règle. Du coup, son style est hésitant. On sent qu’elle veut nous en dire plus, mais elle se retient à la dernière minute. Ce n’est pas parce que l’auteur va parler technicité qu’il va ennuyer le lecteur, au contraire si ses connaissances sont bien acquises. Donc pour moi, dans des prochains romans, Cécile, lâche-toi, il ne faut pas que tu aies peur. Si tu as envie de préciser, de décrire le moindre grain de sables qui se trouve sur le site, lance-toi ! Le lecteur en appréciera encore plus sa lecture car elle ne sera pas saccadée et complète. Des descriptions bien écrites font toujours bon effet. De même pour parler de l’archéologie. Utilise plus de mot technique, explique-nous en quoi consiste le fait de chercher, parle nous des outils, des textures, des positions. Réapprends-nous ce qu’on sait déjà et approfondis nos connaissances. Les livres servent à ça aussi, à apprendre. J’ai senti cette passion qu’avait Cécile pour le métier d’archéologue, mais en se retenant de mettre des précisions, elle m’a empêché de rentrer dans son monde à ses côtés. Les lecteurs ne demandent que ça : que l’histoire leur plaise et que l’auteur les fasse voyager. Et Cécile, en ayant si peu discuté avec toi, j’ai déjà senti que tu étais une personne passionnée qui a envie de partager ses connaissances. Il faut juste que tu prennes confiance en toi et je suis sûre que tu feras des merveilles.

Pour ce qui est de l’histoire, le sujet est très simple et plaît beaucoup. Un jeune archéologue trouve un squelette plus ancien que ceux que l’on n’a jamais pu déterrer. S’ensuit une multitude de rêves qui semblent plus vrai que nature. L’intrigue est simple et efficace. On a bien sûr une suite un peu plus poussée qui marche tout autant. Je n’ai pas grand chose à dire sur l’intrigue. Elle est classique et fonctionnelle, bien qu’un peu trop romantique à mon goût et elle finit un peu trop bien pour moi. Mais ça, ben j’ai un gros penchant pour les tortures des personnages, du coup, ça m’a fait bizarre de lire une auteur si gentille avec ses créations. Ah si, j’ai bien une remarque à faire, c’est que j’ai deviné très facilement les points importants du récit. Pour moi, il n’y a pas eu de révélations. Mais je mets ça sur le fait que c’est un premier roman et que ça va venir au fur et à mesure de l’expérience. L’écriture de l’histoire est à la première personne, ce qui pour moi est un choix judicieux au vu des descriptions peu poussées. Et c’est très bien équilibré. Les ambiances sont bien présentes, surtout celles de l’amour, l’amitié, l’envie, moins celle de la peur et de l’angoisse. Je retrouve bien Cécile sur ça : une personne au grand cœur qui a beaucoup à offrir et qui déteste que les choses se passent mal. Les personnages sont comme elle, ils sont tous hyper gentils et compréhensifs. Heureusement qu’il y a un pseudo méchant dans le lot, mais il ne reste que quelques pages… Dommage pour moi ^^.

Vous l’aurez compris, mon gros hic sur ce livre est le manque de descriptions. Mais je ne peux pas en vouloir à l’auteur parce que le reste est vraiment chouette. Et je mise beaucoup sur ses futurs romans qui seront à coup sûr de grande qualité si peu qu’elle se laisse aller à ses envies ^^.


Des qualificatifs ? Lecture détente

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s