Demain j’arrête de Gilles Legardinier

Titre : Demain j’arrête

Auteur :  Gilles Legardinier ; Lectrice : Ingrid Donnadieu

Langue : Français – Langue originale : Français

Format : Audio – Durée : 8h50

Publié le 22 Janvier 2014 chez « Audiolib » ; Publication originale le 10 Novembre 2011 chez « Fleuve Noir »

ISBN  : 978-2-35641-703-9 ; Prix : 20€90 pour le format physique (1 CD MP3 de 608 Mo)

Couverture de « Belle Mécanique »

Lectorat : À partir de l’adolescent

Genre : Roman – Comédie

Tome unique

Page internet de l’éditeur ICI


Extrait :

Vous pouvez écouter l’extrait ICI.


Résumé de l’éditeur :

« Et vous, quel est le truc le plus stupide que vous ayez jamais fait ? Comme tout le monde, Julie en a fait beaucoup. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…
Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants.

Remerciements lus par l’auteur – Suivi d’un entretien avec l’auteur »

Vous pouvez écouter le résumé ICI.


Petit mot avant-garde :

Demain j’arrête est le tout premier livre du genre sur lequel je me penche. Je ne lis jamais de romance, ni de livres contemporains et encore moins de livres qui parlent juste de la vie de tous les jours. Les audios m’apportent les manques que j’ai en littérature ; c’est une façon pour moi de lire les genres que je ne lis pas habituellement. Et ce fut une merveilleuse découverte. J’ai su apprécié le roman que l’on m’a lu d’une façon très agréable et posée.


Ma chronique :

J’ai découvert les livres audios avec VDB éditions et les romans de Sire Cédric, dont les deux sont juste fameux. Ensuite, j’ai testé le premier tome d’Harry Potter de J.K. Rowling publié chez Gallimard qui m’a vraiment hyper déçue. Cette édition audio est vraiment désagréable à écouter, le lecteur n’articule pas, la lecture est sans vie et ce fut un coup dans le cœur d’entendre cette version de ma série fétiche. J’ai longtemps hésité avant de tenter les éditions Audiolib, suite à l’échec précédent. Mais ayant tellement entendu parler de Gilles Legardinier et de ses romans que tout le monde adore et attend, que j’ai fini par tenter le coup. Et quoi dire de plus que « Coup de cœur ! ».

Le livre audio, bien que ce soit toujours l’auteur qui imagine puis écrit les livres, est pour moi avant tout une – ou plusieurs – voix. Si la voix ne colle pas aux personnages, si le livre est mal lu, trop vite ou pas assez, ça ne peut pas marcher. Et ça peut vite vous dérouter et vous empêcher de lire la suite sur un autre support. Il ne faut donc pas se rater. La lectrice de Demain j’arrête a une voix qui colle parfaitement à l’histoire et à l’âge de l’héroïne du roman. Elle articule, prend le temps de prononcer chaque phrase avec l’intonation qu’il faut et fait vraiment vivre le récit. Contrairement à VDB éditions,  j’ai été étonnée qu’Audiolib n’utilise qu’un seul lecteur (ce qui est le cas pour ce livre, mais pas forcément pour d’autre que j’ai écouté depuis). J’avais peur que cela me dérange, mais finalement, la lectrice joue tellement bien le jeu des voix différentes que je m’y suis très vite habituée et j’ai même appris à reconnaître les autres personnages quand c’était eux qui s’exclamaient. Là où je sais que le pari est réussi pour la maison d’édition, c’est que j’ai vécu l’histoire à fond, autant que si je lisais un livre. J’étais vraiment prise dans le récit, que ce soit dans la voiture, à la maison, ou à la piscine, je m’esclaffais quand j’entendais une phrase drôle, je criais quand je n’étais pas contente, j’ai même éclaté de rire en plein milieu de la rue. À la façon dont la lectrice prononçait ses mots, je faisais des grimaces, et je n’étais pas contente, comme elle !
Et ça, c’est un point important : « je n’étais pas contente, comme elle ! ». Mais elle qui ? La lectrice, vraiment ? Ou l’héroïne ? Ou bien les deux… Parce que oui, la lectrice et l’héroïne ne forment plus qu’un ! C’est comme quand vous lisez un lire que vous adorez et que vous vous identifiez au personnage principal. Vous êtes le héros. Ici, le génie est d’avoir réussi à faire se superposer deux personnes différentes. Donc bravo à l’auteur (oui, un peu quand même, il l’a inventé ce personnage ^^), et bravo à la lectrice et à Audiolib pour leur travail.

Mais tout cela ne s’est pas produit uniquement grâce à la lectrice ou au travail qu’a produit Audiolib, mais aussi grâce à l’histoire et donc à l’auteur. Gilles Legardinier nous conte la vie de tous les jours. Ça pourrait être n’importe qui à la place de Julie, vous comme moi. Et je suis presque sûre que l’on serait tous intrigué par le nom de famille « Patratas », on se ferait autant de films que la jeune femme, moi la première ! Et puis, qui n’a pas pensé au moins une fois dans sa vie à changer de boulot parce qu’il en avait assez de cette journée banale et ennuyante à souhait ? Les chats sont-ils vraiment des extra-terrestres venus sur Terre pour nous étudier ? Et qu’est-on capable de faire pour prouver à un homme qu’on ne veut pas le perdre… Je pense que vous cernez à présent assez bien le personnage principal et le ton de l’histoire. C’était la première fois que je lisais/écoutais un livre du genre et j’ai d’abord été très étonnée d’accrocher autant. Je ne me rendais pas compte du temps que je passais à écouter le roman. Les heures défilées sans que je ne fasse rien d’autre. Et je passais mon temps à rire. Car oui, l’histoire est très drôle, et légère. Il y a bien sûr des parties qui m’ont rendues triste et inquiète, mais c’est juste ce qu’il faut pour ne pas couper à l’ambiance tendre du roman.

Je n’ai pas tellement envie de vous en dire plus sur l’histoire, de peur de trop en dévoiler. Je vous conseille juste de la découvrir vous même. Depuis que j’ai écouté ce roman, c’est un cadeau que j’ai fais à beaucoup de personnes, et elles l’ont toutes adorés !
Alors que vous souhaitez le lire ou l’écouter, n’hésitez pas. Si vous n’osez pas lire l’auteur ou que vous avez peur de ne pas aimer le genre, écoutez-le. Si vous êtes curieux et que vous voulez savoir pourquoi tout le monde aime tant cet auteur, écoutez-le. Et si vous ne connaissez pas les livres audios, que vous avez envie de vous y plonger, ce livre est parfait pour une première fois. Il rentre parfaitement dans la catégorie : livre à lire en mode « cocooning ».


Des qualificatifs ? Tendre, léger, drôle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s