Un mois, une maison, un achat : l’événement mensuel qui met en avant les petites maisons d’édition

couverture un mois, une maison un achatUn mois, une maison, un achat est un événement que j’ai créé il y a maintenant 10 mois. Je ne m’attendais pas à ce qu’il marche aussi bien, dès le début, ça a été un coup de folie phénoménal. Et que du bonheur. Maintenant que cet événement est bien mis en place, je tenais à vous le présenter. J’ai attendu d’en voir l’évolution avant d’en parler sur mon blog, je voulais être précise dans mes propos.

Cet article s’adresse autant aux éditeurs qu’aux lecteurs, vu qu’il ne serait rien sans l’un et l’autre.


Voici la présentation que je mets lors de chaque événement :

« Un mois, une maison, un achat. Les petites maisons d’édition nous offrent des pépites, lisons-les ! »

Je vous en avais parlé en Janvier 2015, je voulais créer une page ou un groupe de soutiens aux petites maisons d’édition. Aujourd’hui, je continue le projet avec un nouvel événement en espérant que ça marche autant que les mois précédents.

Le but premier : Tous les mois, je présente une maison d’édition, en fais la promo. Vous aussi vous travaillez avec moi, vous partagez au maximum d’articles sur la maison en question, un maximum de chroniques, écrivez vos critiques en retard, faites des post sur vos ressentis lors de vos lectures, sur la qualité de l’envoi, sur la qualité du produit, sur tout. Partagez sur votre profil, vos pages, Youtube, Twitter, vos blog, chez vous, chez votre libraire, sur cet événement, … Faisons parler de ces maisons, faisons du bruit, qu’on nous entende au plus profond de la Terre, qu’on fasse connaître un maximum les livres de ses éditeurs si spéciaux !

Le but second : On achète tous des livres (sur le site de la maison d’édition en priorité), au moins une fois par mois. Le but est qu’on achète un bouquin en moins parmi les grandes maisons d’édition pour acquérir au minimum un livre papier ou deux e-book de la petite maison d’édition mise en valeur pendant le mois.


Un petit tour vers les maisons d’éditions déjà passées :

Septembre 2015 : Les éditions du Riez
Octobre 2015 : Les éditions du Petit Caveau
Novembre 2015 : Kitsunegari éditions
Décembre 2015 : Otherlands éditions
Janvier 2016 : Nats éditions
Février 2016 : Voy'[el] éditions
Mars 2016 : les éditions Plume Blanche
Avril 2016 : Chat Noir
Mai 2016 : L’Attelage
Juin 2016 : Underground éditions
Juillet 2016 : les éditions Hélène Jacob

Et je n’en dirai pas plus sur les suivantes, vous savez que j’aime garder le secret =D


Et maintenant, voici quelques petits conseils et quelques petites règles que je demande de suivre :

– Avant tout, cet événement vise les PETITES maisons d’éditions. Je ne mettrai pas en avant des maisons du style Bragelonne, Lumen, Mnémos, Scrineo, etc. (sauf demande de leur part et gros soucis financiers, ce qui n’arrivera pas de si tôt ^^). Le but est de soutenir les maisons en difficultés, les maisons qui ne vendent pas beaucoup et les maisons qui ne sont pas assez connues.

– Pour participer, je fais des appels à postuler sur ma page facebook, environ tous les 5 mois. Il y a du monde qui demande à participer, c’est pour ça que je fais de courts appels. Soyez patient, vous passerez tous, mais priorité à ceux qui en ont le plus besoin, vous comprenez, j’en suis sûre ^^.

– Il se peut que je décide au dernier moment de changer votre mois. Ça m’est arrivé. Personne n’est pas à l’abri d’un gros soucis financiers. Un éditeur peut venir me voir en urgence, me disant que sa maison est en péril. Après avoir eu quelques renseignements (je ne change pas un mois sans avoir une preuve ou une très bonne excuse), je peux donner votre mois à une maison d’édition qui est vraiment dans l’urgence. Si ça arrive, je compte sur tout le monde pour être compréhensif ! Ça pourrait être vous qui serez dans cette délicate situation, pensez-y ! Et ne vous inquiétez pas, changer votre mois ne veut pas dire annuler votre événement, mais le déplacer.

– Je tiens à être en lien direct avec l’éditeur/l’éditrice de la maison d’édition. Passer par quelqu’un d’autre prend du temps et je n’ai pas tous les éléments qu’il me faut. Et il faut que les deux personnes soient disponibles en même temps que moi. Ce qui est rarement le cas. Donc si vous êtes un éditeur qui souhaite se cacher aux yeux de tout le monde pour X raisons, sachez d’abord que ça m’est égal. Franchement, vous avez vos raisons, je n’ai pas à les connaître. Et ensuite, je ne vois pas pourquoi j’irai répéter sur tous les toits qui vous êtes. C’est votre choix, je le respecte. Mais un intermédiaire n’est pas la bonne solution. Et même si j’apprécie beaucoup la personne que j’ai eu en intermédiaire, je n’en veux plus. Je veux du direct. Ou, je peux faire une exception, si l’intermédiaire n’en est pas un : si cette personne avec qui je vais communiquer est celle qui va prendre les décisions avec moi (ex : un attaché-presse).

– Participer, ça veut dire être présent pour se faire de la pub. Je fais au mieux pour vous faire connaître (tout en essayant de pas saouler ceux que ça n’intéresse pas) mais vous avez votre part du travail à faire aussi. Jusqu’à maintenant, je n’ai pas eu de soucis sur ça, et j’espère que ça va continuer ^^.

– Il faut que l’éditeur et les auteurs soient disponibles au mieux. Je sais que ce n’est pas facile, on est tous débordé. Mais il arrive souvent que des lecteurs aient des questions à poser sur un livre, un auteur, une réception, etc. Je ne peux pas répondre à tout, donc soyez présents !

– Je demande chaque mois à ce que l’éditeur/éditrice me donne le nombre de livres total vendu. Personne d’autre que moi est au courant, je ne le note même pas, je le grave dans ma tête. Ça me permet de voir l’évolution de l’événement mois après mois et de voir ce qui marche et ce qui ne marche pas.

– Si vous voulez faire des promos qui fonctionnent, il faut casser au moins un ou deux prix sur des livres PAPIERS ! Les livres numériques, il y en a qui en achètent, mais soyons clairs, si vous faites des promos que sur ça, vous aurez un flop. Ce n’est pas agréable pour vous vu que le but c’est de se faire connaître, mais aussi de vendre. Mais ça ne l’est pas pour moi non plus, de voir mes efforts tomber à l’eau.

– Depuis le début, je commence à voir les techniques qu’il faut utiliser. Je vous donne des conseils. À vous de choisir de les suivre ou non, mais je sais ce que je fais. Je sais qu’avec certaines promos, certaines façons de faire, ça marchera mieux. À vous de voir. Après je peux me tromper, bien sûr, mais ça fait 10 mois que je fais cet événement, je sais comment il marche.

– Certains styles marchent mieux que d’autres. Il est clair que le Science-Fiction-Fantasy-Fantastique est ce qui cartonne. Si vous publiez de la poésie, théâtre, (auto-)biographie, etc., ça marchera beaucoup moins bien, voir pas du tout. Il vaut mieux attendre encore un peu que les gens qui suivent l’événement soient plus nombreux. Je mets aussi des maisons qui publient de tout, j’essaie de varier, histoire de ne pas proposer que de la SFFF et afin de toucher plus de monde. Mais c’est difficile. Et long. Donc prenez patience, un jour se sera votre tour ^^.

– Les lecteurs qui vont acheter vos livres durant votre mois ne vont pas forcément les lire de suite. Du coup, vous aurez dans les mois à venir des chroniques/avis qui vont tomber au goutte à goutte. Sachez que c’est aussi le but. Si vous avez trop d’un coup : achats, nouveaux fans, avis, etc., au final, cela n’aura pas servi à grand chose. Cependant, le fait que ça dure bien après l’événement, vous donne l’occasion de vous faire découvrir à de nouveaux lecteurs. Ce qui donne le dernier point, le récapitulatif de ce qu’il faut dans l’idéal :

– 1. Il faut faire les bonnes promos dès le départ pour attirer un maximum de gens
2. Il faut casser le prix d’un ou deux livres, mais faire une grosse différence avec les autres promos. Ces deux livres seront mis en avant, se vendront plus que les autres.
3. Il faut surtout faire des livraisons ultra rapide ! Plus vite les lecteurs seront livrés, plus ils seront content, et plus il y aura de chances qu’ils lisent les deux livres en questions.
4. Donc réceptions des deux grosses promos, lectures des deux grosses promos, et donc chroniques/avis des deux grosses promos ! Ce qui veut dire : Nouveaux lecteurs, nouveaux acheteurs potentiels !
5. Les livres plaisent (ou pas hein, les deux marchent très bien !), les gens sont intéressés, donc ils vont regarder les autres offres et se laisser tenter par d’autres livres.
6. Et là, le chemin s’est mis en place. Les lecteurs vont lire les livres dans les mois suivants, vous allez avoir de nouvelles chroniques/avis, et donc nouveaux lecteurs, nouveaux acheteurs potentiels.
7. MAIS ATTENTIONS ! Tout ça ne marcherait pas sans de la bonne publicité ! Tout seul, ce n’est pas facile à faire, c’est pour ça que je compte beaucoup sur les éditeurs, auteurs, lecteurs. Je ne fais que lancer la roue, c’est vous tous qui la faite tourner.

Ça peut vous sembler beaucoup, mais ça me demande beaucoup de travail aussi. Je tiens à ce que les choses soient bien faites afin que ça marche, autant pour vous que pour moi ! Alors je peux paraître exigeante, mais il faut au moins ça ^^.


N’oubliez pas, sans vous et votre enthousiasme, cet événement ne serait rien !1-mois-maison-achat-v2_fd_vl

Article conseil #1 – Être blogueur littéraire – Les bases : pourquoi, comment, et ensuite ?

Vision livre-bannière-article conseilCe matin je suis inspirée, c’est donc le moment de commencer mes articles conseils. Je démarre ce tout premier post avec ma définition d’être blogueur littéraire. Pour moi, être blogueur n’est pas juste taper sur un ordinateur, faire un article et faire une critique. Pour moi, c’est avant tout un état d’esprit. Ça a ses avantages et ses inconvénients.

J’ai remarqué que beaucoup de blogueurs littéraires sont très timides dans la vraie vie. Je dirais même que c’est grâce à cela que nous lisons. Lire des livres nous permet de nous évader comme on le souhaite, et d’échanger avec nos personnages préférés : on leur pose nos questions auxquelles les auteurs répondent à travers eux. Déjà rien que pour arriver à ce niveau là, il faut bien être accro aux livres et un peu fou ! Cette première timidité passée, on a envie de passer le second cap qui est : en discuter avec des personnes qui ont lu le même livre que nous et débattre bien fort de nos idées reçues lors de la lecture. Mais trouver des gens qui ont les mêmes goûts que nous n’est pas forcément facile dans la vie, on en a tous fait l’expérience. Il suffit de parler un peu d’un livre à sa famille pour qu’elle nous dise « Mais tu en as pas marre de lire tous ces livres qui te font rêver ? » ou sinon elle nous écoute sans écouter. C’est triste, on veut partager et on se prend des claques dans la tête à chaque refus, mais on ré-itère, sait-on jamais ! Mais rebelote. Au final, même si parfois il y a un semblant d’espoir, c’est toujours la même rengaine. Et en général, le moment de délivrance arrive quand on est en âge d’avoir Facebook sans que nos parents nous surveillent à chaque coins de rue. Au départ, on aime toutes les pages débiles du genre « Comment un chat attrape un poisson qui est dans un bocal rond ». Puis, quand on mûrit un peu, on découvre que des pages intéressantes sur des livres existent. Il y en a même sur des auteurs, et même des lecteurs qui parlent des livres que moi j’ai lu ! Oh super, ils pensent comme moi ! Ou, là, je ne suis pas du tout d’accord avec eux. Alors on commente les posts, on découvre les blogs et on commence à comprendre que certaines personnes sont comme nous et on a vraiment envie d’en savoir plus, et plus tard, de faire comme eux. Donc voilà, être blogueur littéraire est un état d’esprit.


Pourquoi être blogueur littéraire ?

Répondre à cette question est plutôt simple : plaisir. Plaisir d’écrire des chroniques, plaisir de lire, plaisir de partager un avis, plaisir d’avoir un avis, plaisir de savoir que des gens vont te lire, plaisir de partager tout court, … Tout ce qui peut englober le mot plaisir. Mais attention, ce n’est pas non plus la joie tous les jours, être blogueur, c’est aussi être régulier, attentif aux remarques qu’on nous fait, être assidu, être disponible. Et oui, on s’amuse beaucoup, mais parfois, faut avouer que c’est pas facile tous les jours.


Comment être blogueur littéraire ?

Avant tout, il y a une chose hyper hyper hyper importante à prendre en considération, sans elle, laissez tomber, ça vaut même pas le coup de vous y mettre : AIMER LIRE ! Ça vous semble logique, mais cherchez le nombre de blogs qui existent à faire des critiques juste pour recevoir des services de presse et ne même pas lire une seule page du bouquin, il y en a même qui vont jusqu’à récupérer les chroniques d’autres blogueurs, se les attribuant. Je vous le dis, oubliez ça de suite, les blogueurs littéraires sont très soudés et une armada arrivera sur votre blog pour faire disparaître toutes les chroniques plagiées ! Croyez-moi, c’est une très très très mauvaise idée.

Donc aimez lire et ensuite, AIMEZ PARTAGER ! Oui c’est pareil, c’est logique (tout est logique ici, mais tout le monde ne s’en rend pas compte). Le partage, c’est ce qui vous fera écrire vos chroniques avec votre cœur. Vous voulez vraiment que les gens vous lisent, très bien, alors ne leur mentez pas, dites ce que vous avez pensé du livre, que votre avis soit bon ou mauvais. Ça fera parler, ça créera des débats, et les lecteurs (et blogueurs aussi) en redemanderont. Sachez que même si au début ça va être difficile d’avoir des commentaires ou de la visibilité, la suite sera beaucoup plus agrippante. Je ne parle pas des blogueurs qui ne veulent pas de commentaires, ils savent vraiment gérer leurs chroniques, ils s’en fichent aussi de ce qu’en pensent les autres, c’est leur point de vue, leur façon de penser, et je les respecte énormément pour tout ça. Je vous parle des blogueurs tels que moi, qui naturellement, vont répondre aux commentaires, aux critiques qu’on va leur faire, bien sûr, si peu qu’elles soient un minimum constructives (par exemple les « c’est nul » ou  » mais tu sors d’où ? » ou encore « non mais sérieux, un blogueur qui fait des fautes », ben celles-là, on s’en fiche royalement et on ne les approuve même pas lors des modérations). Donc le partage est important. C’est aussi lui qui permet de vous faire connaître et d’avoir une plus grande visibilité, ce qui vous rendra heureux.

AIMER ÉCRIRE. Ben oui, écrire, c’est aussi la base. Si tu n’aimes pas passer du temps à écrire, ça ne sert à rien de te lancer. Il faut savoir qu’en moyenne, une chronique écrite la plus objective possible, réfléchie, pensée, détaillée (sans en dire trop non plus), avec une première relecture pour voir si il n’y a pas d’incohérences, une deuxième pour voir s’il ne manque rien, une troisième pour trouver un maximum de fautes, une quatrième pour voir si l’ensemble te convient (et quand c’est pas le cas, ben je vous assure qu’on est dans le caca vu qu’il faut tout recommencer !) et une quatrième parce que finalement tu as oublié de dire des choses, et bien une chronique tourne autour des 3-4h d’écriture et de relecture. Et encore, ça, c’est quand les mots viennent facilement et que les phrases coulent de source. Par exemple, cela fait déjà une heure que j’écris cet article et pourtant, j’écris plutôt fluidement et sans être embêtée par qui ou quoi que ce soit. Donc aimer écrire, c’est important. Pour l’orthographe, moi-même étant la première concernée, faite attention à toutes ces fautes qui peuvent traîner dans un article. Je sais que c’est chiant de se relire juste pour corriger le tout, mais c’est important. Et le pire c’est qu’on n’arrive jamais à faire un article sans faute. Mais pour vous rassurer, plus on blogue, moins on fait de fautes. On s’améliore au fil des ans, et ce plus rapidement que quand on était à l’école ! Pareil pour le vocabulaire. En fait, plus vous lirez, plus vous chroniquerez, moins vous ferez d’erreurs et vos phrases seront plus posées.

AIMER CHRONIQUER. Là encore, c’est une base. Mais c’est moins facile vu qu’on ne peut pas savoir si on aime ça avant d’avoir écrit des chroniques. Sachez que vous aller passer par plusieurs stades : 1. Vous allez faire des chroniques pas du tout, mais alors pas du tout objectives, et ça vous conviendra un temps. 2. Vous aller recevoir plein de service de presse et encore une fois, écrire que des chroniques super positives, pas du tout objectives, et ce, même si vous avez détesté le livre en question. 3. Vous allez vous rendre compte que vos chroniques sont délirantes, pleine de « Ce livre est carrément génial ! » ou encore « J’ai vraiment a-doooooo-ré ! » et là vous vous direz qu’il faut que vous fassiez quelque chose. Que c’est plus possible, vous n’avez même pas aimé ce livre. Donc vous vous créerez un plan pour faire des chroniques objectives. (Je ferais un article sur des plans possibles pour des chroniques.) 4. Sauf que les chroniques objectives, c’est juste impossible alors vous les ferez les plus objectives possibles. 5. À la fin, vous écrirez vos chroniques avec votre cœur, tout en suivant un minimum le plan que vous vous êtes fait, en restant objectif autant que possible, et c’est là que vous écrirez de vraies chroniques. Si jamais arrivé au point 2 vous ne passez pas au point 3, c’est que vous n’aimez pas forcément chroniquer, mais ce n’est pas un mal, aimer juste lire est déjà super ^^.

Aimer lire, aimer partager, aimer écrire, aimer chroniquer. Mais il faut aussi bien choisir sa plate-forme (wordpress, blogspot, overblog, …). Il faut que vous soyez à l’aise dans son agencement, pour vos débuts, choisissez une plate-forme classique, simple, qui permettra de vous apprendre comment ça fonctionne (j’ai démarré avec overblog qui a ensuite changé et est devenu trop difficile à utiliser, je suis aujourd’hui sur wordpress). Beaucoup de blogueurs change de plate-forme une fois à l’aise avec les outils et l’écriture des chroniques, ça leurs permet aussi de recommencer à zéro après un gros coup de mou. (Je ferais un article spécial sur les plate-formes, se sera plus simple). Aussi, faites vous épauler, que ce soit par d’autre blogueurs ou par un chéri ou une chérie ou un(e) ami(e), le soutient est important pour surmonter les coups bas. Arrivé à un certain niveau, vous allez être démotivé, croire que tout ce que vous faites ne sert à rien, que personne ne vous lit et vous allez déprimer dans votre coin. Mais on est là pour vous aider aussi. Les blogueurs « expérimentés » ne sont pas des cibles hors d’atteinte, on est très amicaux, on aime aider aussi, si peu que vous ne venez pas tous les jours nous demander de faire la pub pour votre blog, là on vous radie de suite ! Venez nous voir gentiment, nous demander des conseils, discuter avec nous, !!! en étant poli !!!, et on vous répondra dès que possible.

Mais être blogueur littéraire n’est pas non plus seulement écrire des chroniques. Il existe beaucoup de rendez-vous littéraires qui accompagneront votre blog toutes les semaines. Ils feront partis de votre quotidien. Il est aussi familier de trouver des articles spéciaux, comme celui que je vous écris là, ou comme ceux basés sur des maisons d’édition ou des auteurs. Pensez-y, ils sont importants car ils sont réguliers et permettent de remplir votre blog lorsque vous n’avez pas le temps d’écrire des chroniques.

Je ne pense pas avoir d’autre points importants à mettre ici. Sachez juste qu’il faut que ce soit un pur plaisir, car c’est très difficile. Créez une page facebook, ça aide niveau visibilité une fois bien positionné, c’est plaisant et ça permet d’avoir un autre moyen de communication (pareil, y aura un article). Et si vous n’avez pas envie de suivre les règles (qui n’en sont pas vraiment, on est d’accord), que vous souhaitez faire autrement, faîtes-le, je ne vois pas ce qui vous retient ! Je vous donne les bases, mais c’est à vous de les modifier et de vous les approprier.


Et ensuite ?

Les baisses de régime de lectures arriveront, souvent ! On passe tous par là, surtout quand on est surbooké. Par exemple, recevoir 2, 3, 4, … 10 services de presse par semaine, voir plus, c’est une très très très mauvaise idée ! (Là aussi, les services de presse auront leur propre article.) Vous ne lirez pas les livres que vous voulez, vous devrez les lire super vite, et vous ne lirez pas non plus les livres de votre bibliothèque qui aura juste triplée voir quintuplée de volume en seulement 1 ou 2 ans ! Vous allez déprimer, vous n’aurez plus envie de lire, vous n’aurez plus envie de chroniquer et vous aurez honte d’avoir autant de services de presse en attente de critiques. Et ça n’arrangera pas les choses de le savoir, vous allez vous morfondre et vous obliger à lire. Et donc un livre qui pourrait être lu en seulement 3 jours sera lu en 1 voir 2 mois, de quoi vous mettre encore plus en retard ! LISEZ COMME VOUS LE VOULEZ, À VOTRE RYTHME, ET SURTOUT, CE QUI VOUS FAIT ENVIE SUR LE MOMENT ! Et enfin, continuer d’écrire vos chroniques, comme vous les sentez, au fil des ans. Certains blogs, qui ne se prennent pas la tête, arrivent à fêter leur 6, 7, 8, 9, 10 ans ! Et si eux y arrivent, pourquoi pas vous ?

Plus le temps passera, plus vos connaissances grandiront ! Pour votre plus grand bonheur, vous ferez de nouvelles rencontres, vous découvrirez de nouvelles maisons d’éditions et vous serez de plus en plus pipelette, bien que vous le soyez déjà ^^.


Croyez-en vous, faites ce qui vous plaît et ÉCLATEZ-VOUS !

Challenge « Les Imaginales 2015  » : Lire tous les livres réceptionnés lors de la 14ème édition

logo_imaginalesVoilà, je lance officiellement le challenge de lectures des livres réceptionnés lors des Imaginales 2015. Vous pouvez tous participer, vous êtes tous les bienvenus !

Le but premier est très simple : comme dit dans le titre, lire tous les livres que vous avez réceptionnés lors de la 14ème édition des Imaginales.

Le but second est aussi très simple (si peut qu’on ne soit pas timide ^^) : Revoir les auteurs vu aux Imagines en 2015 et discuter avec eux de leur(s) livre(s) pendant l’édition de 2016.

Fin du challenge lorsque démarrera la 15ème éditions des Imaginales, soit le jeudi 26 Mai 2016 à 9h.


Alors ça vous tente ? Si oui, laissez moi le lien de votre article (ou de votre post) en commentaire pour que je puisse le partager ici et qu’on voit vos avancées (que vous m’annoncerez en commentaire aussi, si vous le souhaitez).

Les participants :

* Péléane : 0/41


Voici ma liste (si vous voulez mon article complet des Imaginales 2015 avec les photos des dédicaces, rendez-vous ICI):

DSCN2483L’archipel du rêve de Christopher Priest

L’ange de la nuit, tome 1 : La voie des ombres de Brent Weeks

L’héritage et autres nouvelles de Robin Hobb

Incubes de Anthony Holay

Les quêtes du condor de Abraham Bunzi

Requiem de Collectif

Par-delà les portes de Tyrr Aill de Alex Fich-Muller

Le dernier vampire, tome 1 : Désolation de Jean Vigne

Le dernier vampire, tome 2 : Résurrection de Jean Vigne

Le dernier vampire, tome 3 : Rédemption de Jean Vigne

The art of Jimmy Rogon de Jimmy Rogon

Last Call de Lanto Onirina et Remy Garcia

Ex Machina de Collectif

La gardienne du miroir, tome 1 : Louise de Lætitia Reynders

Etherval, numéro 4 : Domini Doni de Collectif

ALE 2100, Update 1.1 de Sophie G. Winner

Noire Neige de Michael Pastier

Ferme tes yeux Jessica de Sandra Cardot

Abyssia de Diane Özdamar et Tiphaine Zanutto

Le grand départ de Christian Léourier et Mac Simonetti

Gengis Khan et le loup bleu de Jeanne Faivre d’Arcier

Comtesse Bathory de Patricj McSpare

Le Paris des merveilles, tome 1 : Les enchantements d’Ambremer de Pierre Pevel

Le roi des fauves de Aurélie Wellenstein

Le premier de Nadia Coste

2097, Mémoire de mon père de Jérôme Bezançon

Le crépuscule des chimères de Jacques Barbéri

La geste des chevaliers dragons, tome 6 : Par-delà les montagnes de Ange et Sieurac

Terreurs nocturnes de Davy Artero

Cœurs de loups de Collectif

Rédemption de Bérengère Rousseau

Un autre de Christophe Nicolas

Les ruines de feu de Cyril Carau

Les tangences divines de Franck Ferric

Le donjon de Naheulbeuk, tome 1 : « À l’abordage compagnons » de John Lang

Les enfant de l’Ô, Le cycle de Z’arkan de Vanessa du Frat

Le goût du sang de Maichaël Sailliot

Deorum Interfectores, tome 1 : Alter Ego de Astrid Méan

Les robots sont-ils vraiment nos amis ? de Collectif

Animaux fantastiques d’Asie, Coloriage anti-stress de Priscilla Grédé

Rose Morte, tome 3 : Flétrissures de Céline Landressis

Le cycle d’Alamänder, tome 4 : Le Yarkhanie de Alexis Flamand


Bonnes lectures à tous !

Les Imaginales 2015 !

AfficheVoilà enfin l’article tant attendu des Imaginales 2015. Je suppose que ce n’est plus la peine de présenter ce festival, mais on ne sait jamais. Donc « Les Imaginale »s, c’est un des plus grands festivals des livres de l’imaginaire d’Europe. Des auteurs de beaucoup de pays (y en a même un qui vient de Singapour !) viennent se perdre à Épinal, une très jolie ville située dans les Vosges, pour faire des dédicaces, des conférences et des rencontres. Cette année était la 14ème édition du salon où étaient attendues plus de 25.000 visiteurs, soit un sacré paquet. À chaque édition, un pays est mis en avant et pendant ces 4 jours, ce sont 4 auteurs Anglais (Angleterre et États-Unis) qui étaient les invités d’honneur. Donc ce festival, c’est des découvertes, des lectures, des débats, des discussions, des rencontres, de l’amitié, du partage, de la convivialité, … Mais aussi des défilés, des expositions, des animations, … Quatre jours merveilleux, quatre jours de rêve, quatre jour qui devraient être l’éternité.DSCN2364 DSCN2365 DSCN2366 DSCN2367 DSCN2368

Juste un petit mot : je vais le dire souvent, je m’en excuse d’avance, mais j’adore tout le monde ^^.


DSCN2412Maintenant, passons à mon aventure ! D’abord, un petit mot pour remercier mes collègues et mon chef qui se sont arrangés pour me laisser mon week-end ^^. Donc avec mon chéri, nous sommes partis le jeudi soir de chez nous pour faire une petite coupure dodo avant de faire le long trajet jusqu’à Épinal le vendredi (soit 8h de route le vendredi). Une fois arrivés chez notre hôte, nous avons posé les valises et sommes parti direct au salon. Ben oui, je ne voulais pas perdre une seule seconde ! Donc ce vendredi, j’avais décidé de passer voir mes maisons d’éditions préférées et d’acheter ces livres que j’attendais avec très grande impatience. Ce qui me tardait le plus, c’était de rencontrer Dimitri, éditeur des éditions de L’Homme Sans Nom, avec qui je suis amie depuis longtemps et que je n’avais pu voir jusqu’à maintenant, de revoir Alexis, éditeurs des éditions du Riez, personne super sympa, que j’adore aussi, de rencontrer Kitsunegari éditions, maison jeune dont je suis fan de la couverture du livre Deorum Interfectores de Astrid Méan, et bien sûr de rencontrer toutes ces personnes qui leurs sont liées à tous les trois ! Et oui, il me tardait aussi de revoir/voir tous les autres auteurs, amis et connaissances, mais ils auront leurs heures de gloire ensuite ^^.DSCN2480

Petit tour chez le stand de L’Homme Sans Nom : Quel plaisir de revoir ces auteurs si gentils, accueillants, sympathique. Feldrik Rivat, mon chouchou de la Fantasy, toujours aussi génial, je t’adore (pensées pour toi Julie, j’aurais aimé te revoir, mais ce sera pour l’année prochaine ^^) ! Nicolas Debant, cette façon que tu as d’écouter tes lecteurs quand il te parle de quelque chose qui les a bloqué, que tu le prends en compte, et que tu y penses, j’adore ! Tu es adorable ! Oren Miller, première rencontre et le filing est passé de suite. Tu es magnifique, accueillante, souriante, j’ai adoré parler avec toi ! Sébastien Péguin ou John Ethan Py, j’ai un doute sur ton âge, je dois te croire ou pas ? C’était très sympa de discuter avec toi, la prochaine fois, on recommencera ^^. Et toi, Alexis Flamand, tu es exactement comme je me l’imaginai, sérieux et délirant ! Et je finis par toi, Céline Landressie, mon premier amour, ma première découverte de cette maison d’édition, la première saga que j’ai fait découvrir à pas mal de monde, je pense principalement à Cali et Lydie. Vraiment heureuse que tu en sois arrivée à être publiée chez Milady, et vivement que je lise ce tome trois pour voir si tu es gentilles avec mon Adelphe ^^. Petit coucou à Clémentine, toujours aussi gentille ! Et à Marie, la nouvelle attachée-presse, tu es vraiment sympathique et accueillante, c’est un plaisir de t’avoir rencontré ! Et un dernier mot pour toi Dimitri. Je t’adore ! Je crois que dans ce mot, tout est dit ^^. Et sinon, j’ai donc acheté Rose Morte, tome 3 : La Floraison de Céline Landressie, livre dont j’adore la couverture et qu’il me tarde trop de lire la suite ! Et Le cycle d’Alamänder, tome 4 : Le Yarkhanie de Alexis Flamand, dont il me tarde de voir le style ! Et avec ces deux derniers tomes, je termine ma collection de la maison d’édition, ce qui veut dire que j’ai donc tous les livres de L’Homme Sans Nom !DSCN2391 DSCN2429 DSCN2430 DSCN2431

Le stand des éditions du Riez : Vous retrouver, vous revoir, discuter, encore et encore, je recommencerai, c’est sûr ! Alexis, toujours aussi agréable et adorable ! Merci pour tout, tout, tout ! Valérie Simon, toujours souriante, je t’adore ! Aalehx, je t’attends, tu me dis la date, on t’accueil de suite ^^. Cyril Carau, merci pour la dédicace et à une prochaine ! Maëlig Duval, discrète et très gentille, à l’année prochaine. Et tous les autres, merci ! J’ai acheté Les tangences divines de Franck Ferric et Un autre de Christophe Nicolas. Mais je suis repassée faire des achats dimanche aussi ! Et je suis repartie avec Rédemption de Bérengère Rousseau et Les Ruines de Feu de Cyril Carau. Et vous savez quoi ? Alexis m’a offert Cœurs de Loups de Collectif (adorable je vous dis !).DSCN2383 DSCN2386 DSCN2448 DSCN2449

Et enfin, Kitsunegari : Quelle ambiance ! Quelle joie ! Quelle bonne humeur ! Vous êtes géniaux, tous ! Petit plus pour Astrid Méan, tu as pris mon cœur ^^. Tu es si joyeuse tout le temps, si simple. Bref, je t’adore ! Je veux tous vous revoir la prochaine fois ! Niveau achat, ben forcément, l’incontournable Deorum Interfectores, tome 1 : Alter Ego de Astrid Méan, et Le goût du sang de Michaël Saillot. Et mon chéri à eu son premier coup de coeur (qu’il a acheté seulement dimanche matin) avec Eldorado de Hina Corel. Ah, et on a eu en cadeau deux petits stylos avec Kitsunegari écrit dessus !DSCN2375 DSCN2439 DSCN2440 DSCN2441 DSCN2376 DSCN2437 DSCN2442 DSCN2377

Pour le reste de l’après-midi, on a tourné pour dire bonjour aux copains auteurs et lecteurs. Et ensuite, mangé et dodo, parce que faut quand même le dire, on était claqué ! Ah non, j’ai failli oublier ! Chéri a eu un coup de cœur sur une couverture et un titre qu’il a vu sur le stand des éditions Mnémos. Il a acheté Néphilim, Le Chant de la Terre, L’intégrale de Isabelle et David Collet. Mais en même temps je lui ai montré un autre livre qui lui a plu de suite, et il a craqué, bien sûr ^^, avec L’anneau Monde, L’intégrale de Larry Niven.


Parlons maintenant du samedi et du dimanche, vu que je ne me souviens pas de quand j’ai acheté certains livres, je vais faire un mélange des deux jours. On commence la journée de samedi avec un café pour les éditions du Riez (pauvre Alexis qui était déjà à son 3ème en peu de temps ^^), les éditions de L’Homme Sans Nom ont eu droit à  leurs boissons pour le goûter. Puis le bisous à tous les autres et enfin, le moment des achats et des dédicaces. J’avais amené quelques livres à dédicacer mais je n’en ai plus eu l’envie ensuite. J’ai préféré dépenser mes sous et faire signer les livres que j’achetais. Bon après, j’ai quand même fait déposer la griffe de certains auteurs sur mes papiers ^^. Pour mes bouquins amenés, voici directement les photos (Hein qu’elle est belle l’illustration de Aalhex !) :

DSCN2470 DSCN2471 DSCN2472 DSCN2473 DSCN2474DSCN2478DSCN2477 DSCN2475 DSCN2476

Les livres que j’ai acheté sont au nombre de 38 ! Et encore, je reviens avec 42 bouquin. Bon, faut dire que j’avais économisé depuis le mois de Janvier, donc du coup, ça aide, surtout quand on veut vraiment un livre et un autre aussi, et puis celui-là à l’air trop bien ! Voilà, j’ai fonctionné comme ça.

Petit passage auprès des auteurs Anglais. J’ai pris le temps de discuter avec Christopher Priest. Vu que l’année dernière je ne parlais quasiment pas un mot d’anglais, je n’étais pas allée le voir et n’avais acheté aucun livres de sa plume. Mais maintenant, c’est différent. J’ai commencé à lire en anglais (grâce à Mirrorcle World) et j’ai vite retrouvé mes bases, et je voulais voir si je pouvais mener une conversation et comprendre ce qu’on me disait. Du coup, Je suis allée voir Priest, et c’est passé tout seul ! Il est vraiment adorable. Du coup, j’ai vite recommencé avec Brent Weeks, qui pour moi, était le meilleur des trois que j’ai vu. Il était avec sa femme enceinte de six ou sept mois et ils cherchaient un prénom pour le bébé (une petite fille). Du coup, j’ai eu le droit à un « Élodie, it’s a beautiful name ! » Yes ! C’est celui avec lequel j’ai le plus discuté. Et j’ai eu la chance de le voir à un moment où il n’y avait personne qui attendait pour se faire dédicacer un livre, donc c’était encore plus agréable. On n’était pas pressé par le temps. J’ai réussi à obtenir une dédicace de Robin Hobb, après avoir attendu seulement vingt minutes (miracle, vu le nombre de gens à attendre derrière moi, et à chaque fois qu’elle venait à la table). Malheureusement, je n’ai pas du tout pu converser avec elle. Vu le monde, les signatures se faisaient à vitesse grand V et j’ai pu lui dire une phrase ou deux seulement. Mais en attendant, j’ai eu un beau stylo avec un dragon dessus !

DSCN2457 DSCN2458 DSCN2459 DSCN2460

Les éditions des Tourments : Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais l’année dernière, j’avais découvert cette maison d’édition sur ce même festival, et j’avais eu un coup de cœur pour toute cette famille. Et j’ai aussi fait la rencontre de Davy Artero, auteur de horreur glauque et gore, personne que j’adore et qui m’a fait faire des cauchemars. Du coup, cette année, je me suis ruée sur le stand pour y piquer de bonnes histoires. J’ai donc demandé quels livres étaient les plus dérangeants, parce que c’est un des genres que je préfère. Je repars avec trois livres achetés et un gratuit. Oui, parce l’éditeur avait décidé de faire deux superbes offres : pour deux livres achetés, vous aviez 15% sur le total, et pour trois, en plus des 15%, un recueil de nouvelles vous était offert ! J’adore cette façon de faire ^^. Donc je reviens avec : Incubes de Anthony Holay, livre d’horreur, juste pour moi, Les quêtes du Condor de Abraham Bunzli, fantastique médiéval, à lire avec un dé genre jeu de rôle, pour mon chéri et moi, et Par-delà les portes de Tyrr Aill de Alex Fich-Muller, fantasy, juste pour moi. Et donc le beau cadeau, que j’avais prévu d’acheter à la base (Youpi !) ne nomme Requiem de Collectif, horreur, juste pour moi aussi. Et là, Davy en mode « je gâte mes lecteurs ! », m’a offert la réédition de son recueil de nouvelles Terreurs Nocturnes ! J’étais complètement folle, trop trop trop heureuse ! Surtout que c’est ce livre qui m’avait donné des cauchemars, j’avais passé une nuit monstrueuse à la fin de ma lecture ^^.DSCN2397 DSCN2452 DSCN2453 DSCN2454 DSCN2455 DSCN2456 DSCN2450 DSCN2451

Petite pause pour faire un bisou aux blogueuses que j’ai croisé, c’était un plaisir de vous revoir et il me tarde l’année prochaine pour passer un peu plus de temps avec vous, je l’espère. Et une petite photo du marque page métal, fait par Tsuki, que j’ai gagné lors de l’anniversaire du blog de Les découvertes de Dawn . Il est trop beau !DSCN2418

Allez, on fait le tour des stand, et on s’arrête chez Le Petit Caveau, maison d’édition dont je n’avais aucun livre, même pas lu un seul. Quelle honte ! Du coup, je voulais en prendre un mais quand j’ai vu les promos qu’il y avait, ben j’ai pris une trilogie complète, soit Le dernier vampire, tome 1, 2 et 3 de Jean Vigne. D’ailleurs l’auteur est très sympa ! Comme tous en fait ^^. C’est là que j’ai enfin rencontré Lydie Blaizot, dont j’ai lu N.I.X. (super livre) et qui me fait souvent des bêta-lecture (encore merci !). Et toute l’équipe est très gentille.DSCN2388 DSCN2425 DSCN2426 DSCN2427 DSCN2428

Nouveau tour pour se rendre à l’opposé du chapiteau et allez voir les éditions Elenya, dont je voulais prendre Ex Machina de Collectif, livre dont Feldrik Rivat (oui, toujours le même) a été publié pour une de ses nouvelles (que je ne lui ai même pas fait signer…). Et deux nouveau achats le dimanche, vu que j’ai craqué pour Last Call de Lanto Onirina et Remy Garcia et The Art of Jimmy Rogon de Jimmy Rogon. Tous aussi gentils que l’année dernière, et Leïla, contente d’avoir pu parler un peu avec toi, je recommencerai ^^.DSCN2379 DSCN2423 DSCN2424

Petite pause Lapinou, qui été très content de nous voir revenir à l’appart, vu qu’il était tout seul tout ce temps. Il courait partout !DSCN2406

Un peu plus loin, je suis allée revoir Laetitia Reynders, pour discuter avec elle, et en fait, je me suis faite avoir. Je lui ai demandé de me parler de son livre, erreur à ne pas faire ^^, et je suis finalement repartie avec. Donc La gardienne du miroir, tome 1 : Louise, c’est ajoutée aux bouquins déjà placés dans la valise. J’ai fait la rencontre de Gil, sont éditeur, qui est un monsieur très gentil et qui prend tout le temps des photos. Mais moi aussi j’en ai pris une de lui, na ! Avec eux, il y avait la charmante Manon Elisabeth d’Ombremont qui exposait sont livre Légendes Faës, tome 1 : La chienne de l’ombre, roman que je prendrai dès que je relirai de la Fantasy !DSCN2382 DSCN2421 DSCN2422

Passage maintenant dans un des minis chapiteau de l’extérieur pour rencontrer Gandahar éditions, qui publient des magazines dont j’ai le numéro 1 et dont je vais prendre le numéro 4 parce que il y a Feldrik qui a écrit des nouvelles là aussi (oui, le même ^^). À côté d’eux, étaient présent les éditions Etherval, aussi éditeur de magazine, dont je suis fan de leur fonctionnement : ils offrent une version numérique ET une version audio à tous ceux qui achètent la version papier. Et ça, c’est juste génial !!!!! Donc, je leur ai pris le numéro 4, où il y a une interview de Feldrik (non, je suis pas accro !). Et enfin, le dernier éditeur à se trouver au même endroit était Nats éditions. Maison que je connaissais que de nom, et qui a été un coup de cœur ! J’ai pris Noire Neige de Michael Pasteur. Pour l’anecdote, quand il m’en a parlé, j’avais déjà envie de le prendre, mais quand l’éditeur des éditions des Tourments est passé par là et m’a dit « Je voulais l’éditer, mais Nats a été plus rapide que moi », ben là, y avait pas à hésiter une seule seconde, je l’ai acheté ! Et j’avais aussi vu ALE 2100, Update 1.1 de Sophie G. Winner, j’en ai parlé à l’éditrice, qui m’a présenté une version ENC (version service de presse) et ben voilà, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai donc deux mois pour le lire et lui faire une chronique, et je peux vous dire qu’il me tarde !DSCN2394 DSCN2420 DSCN2393 DSCN2416 DSCN2417

En face d’eux, se trouvait un mini-mini chapiteau avec une seule auteur et un seul livre : Sandra Cardot et son roman Ferme tes yeux Jessica, édité aux éditions Persée. Sandra m’a vendu très facilement sa merveille. Elle est vraiment très gentille et agréable, je reviendrai la voir l’année prochaine !DSCN2372 DSCN2414 DSCN2411

J’ai oublié de vous dire que tous les deux ou trois achats, je passais automatiquement par les éditions de L’Homme Sans Nom, du Riez ou Kitsunegari. Et oui, mes incontournables ^^.

Dernier stand que je suis allée voir, les éditions Voy'[el], dont j’étais impatiente de mettre un visage sur Corinne, l’éditrice avec qui je suis en partenariat depuis mon ancien blog. Elle est très très gentille ! Je lui ai pris Les robots sont-ils vraiment nos amis ? de Collectif et Animaux Fantastiques d’Asie, coloriage anti-stress de Priscilla Grédé. Les auteurs étaient bien sympa, et je leur dit à tous « À une prochaine fois ! ».DSCN2387 DSCN2433 DSCN2434

J’ai aussi croisé Vanessa du Frat, auteur de Les enfants de l’Ô, Le cycle de A’arkan. Je lui avais réservé son deuxième tome qui est sorti il y a deux ou trois mois, vu que je savais que j’allais la revoir, ça m’a évité de payer les frais de port. Et puis, c’est un plaisir de la revoir. Tu es toujours aussi belle !DSCN2443 DSCN2444

Et maintenant, faisons le tour du stand central tenu par la grande librairie d’Épinal Le quai des Mots. J’ai pris Abyssia de Diane Özdamar et Tiphaine Zanutto. Diane faisait des dédicaces illustrations. Je l’ai raté n’ayant pas prit le temps d’aller la voir quand elle était là. Mais elle avait quand même fait de jolie dessins sur deux livres non vendu et j’en ai donc choisi un. Je vous ai quand même fait une photo du stand des éditions du Chat Noir qui était très beau !DSCN2395 DSCN2413 DSCN2409

Ensuite Christian Léourier, auteur dont j’ai lu L’abre-miroir, avec qui j’ai discuté un peu et qui est tout aussi sympa que je me l’imaginais. Je lui ai pris un tout petit livre, Le Grand Départ, roman pour enfant, fait en collaboration avec Marc Simonetti !DSCN2468

Petit arrêt devant les livres de de Jean-Luc Marcastel, dont les dédicaces étaient juste magnifique ! Je voulais lui prendre le premier tome de la série Fankia, mais malheureusement, il ne se fait plus en grand format et les libraires n’en avaient pas reçu en petit format (apparemment, le colis ne serait pas arrivé à bon port). Du coup, je suis partie sans le livre et sans la dédicace. Mais vous savez quoi ? Je suis allée à la librairie d’occasion jeudi et là, miracle ! Il y avait les trois tomes en grand format ! Ben j’ai craqué, surtout que je savais qu’ils ne se font plus dans ce format là, c’est une chance unique du coup ! J’irais les faire dédicacer l’année prochaine ^^.

L’auteur de L’opéra macabre était présente, Jeanne Faivre d’Arcier, mais ce roman ne me tentait pas trop. Et c’est en parcourant ses autres livres que j’ai trouvé Gengis Khan et le loup bleu et que j’ai craqué.DSCN2465

Comment ne pas passer voir Patrick McSpare, auteur que j’adore, avec qui je m’entends très bien, et qui adooooore parler ^^. J’ai réussi à le voir alors que personne n’était là, à attendre. Chose d’exception vu qu’il est toujours entouré de monde (y compris Harmonie ^^). J’ai bien sûr sauté sur l’occasion ! Je lui ai pris Comtesse Bathory, livre que je n’avais pu acheter l’année précédente faute de budget. Et j’ai eu une belle dédicace de la Comtesse avec un visage aguicheur et qui bave, la classe ! Merci Patrick !DSCN2469

Passage très très rapide chez Pierre Pevel, qui ne dédicaçait pratiquement jamais et qui avait toujours trois mètres de queue quand il était présent. Le Paris des Merveilles, tome 1 : Les Enchantements d’Ambremer, quatrième livre restant sur le stand est venu direct dans ma poche. Vingt minutes d’attente pour une dédicace super rapide, je ne recommencerai pas sur les grandes journées, mais pourquoi pas quand il y aura mois de monde, histoire de discuter un peu avec lui.DSCN2466

Nouvelle petite pause lapinou qui regarde ce que je fais ^^.DSCN2405

Achats prévus depuis que la liste des auteurs présents était sur le site : Le premier de Nadia Coste ! Magnifique couverture, auteur adorable, j’y reviendrai !DSCN2463

Pour continuer sur le même genre, Le Roi des Fauves de Aurélie Wellenstein, qui est comme que Nadia ^^.DSCN2464

Le crépuscule des chimères de Jacques Barbéri, auteur que j’ai raté vu que je suis allée acheter ce livre le dimanche après-midi et qu’il était déjà parti. Je l’ai pris pour la couverture et le résumé, et parce qu’une libraire m’a dit que ses livres étaient super !

D’ailleurs, grande pensée à toi Laurena, très contente de t’avoir rencontré et hâte de rediscuter de ces livres si peu connu et qui à mon avis, le mériteraient grandement !

Et justement, dans les livres peu connu, ma plus belle rencontre auteur de cette année te reviens à toi Jérôme Bezançon, auteur de 2097, Mémoire de mon père. Une des personnes avec qui j’ai le plus parlé et que je ne connaissais pas du tout, mais alors du tout ! Il me tarde vraiment de lire ton livre, d’en parler avec toi, et de voir si ton personnage est si monstrueux que ça ^^.DSCN2467

Entre temps, après être allée voir maintes et maintes fois L’homme Sans Nom, Riez et Kitsunegari, je suis passée par le stand des éditions Cyplog, dont je voulais un livre avec une belle couverture, et des aliens, mais malheureusement, ils n’avaient pas reçu la nouvelle édition, donc il y avait l’ancienne couverture classique. J’ai décidé de prendre ce livre lors d’un prochain achat, parce que j’ai vraiment, mais alors vraiment envie de le lire. Il s’agit de La confrérie des Ombre, tome 1 : Le Chaos de Belinda Bornsmith.DSCN2389 DSCN2432

Mon Denis Labbé, un petit mot pour toi que j’ai complètement oublié, j’ai honte ! Mais contente que tu m’aies fait la remarque et du coup, de t’avoir revu ! Gros bisous ! L’année prochaine, je me rattraperai, promis !

Et je finis par les deux illustrateurs présents que j’ai eu le temps d’aller voir sans qu’il n’y ai personne d’autre qui attendait, ce qui relève du miracle ! John Lang, l’inventeur du Donjon de Naheulbeuk, personne géniale, drôle qui nous a même fait jouer aux dés ! Je suis repartie avec une grand sourire, le premier tome « À l’aventure compagnon » et un super dessin en dédicace ^^.DSCN2446 DSCN2447

Le second illustrateur est Laurent Sieurac. Je ne m’étais pas du tout approché de sa place, vu qu’il y avait toujours du monde et que je savais qu’il avait illustré le premier tome de L’assassin Royal de Robin Hobb, la BD. Du coup, je n’étais pas intrigué. Mais dimanche en milieu d’après-midi, j’ai zieuté ses livres et là je suis tombée sur La geste des chevaliers dragons, tome 6 : Par-delà les montagnes de Ange et lui-même. Et là, j’étais bouche-bée ! C’est une de mes séries BD préférée, un de mes premiers amours du genre. Du coup, mon cœur qui faisait BOUM-BOUM très fort dans ma poitrine a succombé sous le charme de ce monsieur ! C’est le dernier livre que j’ai acheté, je l’appelle « Le livre satisfaction », ce qui veut dire que c’est le bouquin qui m’a suffit pour me dire « C’est bon, j’ai fini, je n’ai plus envie d’acheter, j’ai tout ce qu’il me faut, je suis heureuse ! ». J’ai beaucoup discuté avec Laurent, monsieur très sympahique qui parle de ses BD avec passion. Il m’a raconté plein de choses à propos de sa propre histoire sur une série qu’il a écrite avec un ami archéologue, Arelate, « Une série où il y a des hommes musclés avec de l’huile sur le torse », comme il m’a dit ^^. J’ai très hâte de découvrir cette histoire qui est apparemment différente de ce que l’on voit habituellement. En tout cas, Laurent, ravie de t’avoir rencontré ! Et à très vite ^^.DSCN2396 DSCN2462

Et donc, les achats sur le stand de la librairie, ça donne ça :DSCN2461

Et pour finir, les achats de chéri, qui a marché au coup de cœur et qui a passé ses deux après-midi à faire des conférences. Du coup, en plus des trois livres cités lors de la journée de vendredi, il a pris Phobos, tome 1 de Victor Dixen et Dominium Mundi, tomes 1 et 2 de François Baranger. Nous n’avons pas pu François Baranger vu qu’il était parti quand on lui a pris les livres. Mais par contre, Victor, on a vraiment apprécié te revoir ! Tu es toujours aussi gentil et agréable, j’adore discuter avec toi ! Si seulement tu habitais plus près ^^.DSCN2438 DSCN2436 DSCN2437


Pour ce qui est du contenu final, voici tous les livres achetés et offert durant ces trois jours de rêves !DSCN2481 DSCN2482


Voilà, c’est fini. Normalement j’ai cité tout le monde, je pense n’avoir oublié personne et si jamais je vous ai quand même zappé, venez me voir et fâchez moi ! ^^ Je voulais tous vous remercier de m’avoir accueillit de cette façon, vous m’avez tous ouvert les bras. Je me sens chez moi avec vous. Je vous aime !

Je vous laisse avec deux photos de Body Painting (peinture sur corps), qui ont été fait entre 10 et 17h le dimanche. Petit plus pour la dame aux câbles que je trouve magnifique ! Body Painting imaginales 2015 1Body Painting imaginales 2015 2


Un dernier mot. Pour ceux qui veulent me suivre, je vais me lancer dans un nouveau challenge : « Les Imaginales 2015, lire tous les livres achetés lors de la 14ème édition ». Je vous mettrais le lien ICI dès que j’aurais fait l’article.DSCN2483


Et au fait, ça, c’est pour vous (et encore y a pas tout ^^) :DSCN2479


Cette fois, j’arrête ^^. Bisous !DSCN2399

Box « Once Upon A Book » : Mars 2015 – Sherlock Holmes

Couverture Once upon a book box Mars - SherlockBonjour à tous ! Une box sur Sherlock qui me ravie !


Logo Once upon a book box Mars - SherlockPour ceux qui ne connaissent pas le système d’une box livresque, c’est très simple. Vous recevez un colis avec à l’intérieur des livres, des marque-pages, des goodies, des gourmandises, … en échange d’une modique somme et de frais de port.


Once upon a book box Mars - Sherlock 1Rappel : Donc Once Upon A Book est une petite entreprise gérée, à ma connaissance, par deux jeunes femmes très agréables. Elles proposent un thème précis par mois. Ce qui est vraiment génial venant de leurs parts, c’est qu’elles préparent à chaque fois une liste de livres, dans laquelle vous pouvez choisir un ou plusieurs bouquins que vous souhaitez recevoir (bien sûr, vous ne serez pas les seuls à demander ces livres, donc elles départagent ensuite ^^). De plus, elles vous demandent de leur fournir aussi un lien vers votre wish-list, afin de piocher les livres à vous envoyer dedans. Donc vous pouvez leur préciser si vous préférez suivre le thème qu’elles ont choisi ou si vous voulez qu’elles vous envoient des livres que vous souhaitez. Le tout pour une box à seulement 20€ avec les frais de ports gratuits possibles (si vous choisissez l’envoie en point relais, sinon, au maximum, c’est 8€50 pour un envoi colissimo à domicile). Vous pouvez commander votre box directement via leur page facebook, et bien qu’au départ j’ai eu peur de le faire (au niveau facebook et confidentialité), j’ai trouvé ça vraiment bien foutu et rassurant !Once upon a book box Mars - Sherlock 2

Dès à présent, vous pouvez aussi choisir une nouvelle box « Maman/bébé » qui est donc faite pour Maman ou Papa et pour bébé, avec des livres adaptés à l’âge de l’enfant et aux goûts de la famille et des douceurs pour tout le monde. Les frais de port par la poste sont à 3€ ce qui n’est rien comparé au poids du colis !

Et qui sait, peut-être aurons-nous dans quelques temps une nouvelle box ?


Once upon a book box Mars - Sherlock 3Le thème du mois de Mars était « Sherlock Holmes ». Je suis fan de cette idée ! Je trouve le thème hyper original et vu que je n’ai jamais lu de Sherlock, je suis vraiment impatiente de les lire. Donc je n’ai pas choisi de livre dans la liste proposée.Once upon a book box Mars - Sherlock 4Je suis vraiment hyper contente de cette box. C’est la plus belle et la plus complète reçue ! Les livres sont vraiment bien choisis, et le book commun, qui n’est autre que ce dossier sublime Le secret du Pharaon : La première enquête de Sherloc et Phinnaeus Holmes de Caroline Guezille, est un choix parfait. Autant pour mon côté collectionneuse que pour la découverte qu’il sera. Et surtout, les filles ne se sont pas moquées de nous ! Le dossier coûte 23€ et est neuf ! Elles nous ont fait un merveilleux cadeau. Du coup, les deux livres reçus en format poche ne me dérange pas tout.Once upon a book box Mars - Sherlock 5


logo box once upon a time Printemps avril 2015Le thème de la box d’Avril est « Printemps ». Je ne sais pas trop à quoi m’attendre mais je pense proposer ma Wish-list. À voir, ce thème réserve sûrement de belles surprises (du moment que c’est pas à l’eau de rose ^^).

 


Et je tiens à préciser quand plus de préparer de belles box, ces femmes sont vraiment adorables et à notre écoute ! Merci mille fois à elles ! Bref, j’adore ! Voici donc le lien de leur page facebook : cliquez ICI.couveture box once upon a time Printemps avril 2015

Box « Once Upon A Book » : Février 2015

banière rencontre box once upon a book févrierBonjour à tous ! Une nouvelle box bien gourmande ^^.


Logo rencontre box once upon a book févrierPour ceux qui ne connaissent pas le système d’une box livresque, c’est très simple. Vous recevez un colis avec à l’intérieur des livres, des marque-pages, des goodies, des gourmandises, … en échange d’une modique somme et de frais de port.


Box Once upon a book Rencontre 1Rappel : Donc Once Upon A Book est une petite entreprise gérée, à ma connaissance, par deux jeunes femmes très agréables. Elles proposent un thème précis par mois. Ce qui est vraiment génial venant de leurs parts, c’est qu’elles préparent à chaque fois une liste de livres, dans laquelle vous pouvez choisir un ou plusieurs bouquins que vous souhaitez recevoir (bien sûr, vous ne serez pas les seuls à demander ces livres, donc elles départagent ensuite ^^). De plus, elles vous demandent de leur fournir aussi un lien vers votre wish-list, afin de piocher les livres à vous envoyer dedans. Donc vous pouvez leur préciser si vous préférez suivre le thème qu’elles ont choisi ou si vous voulez qu’elles vous envoient des livres que vous souhaitez. Le tout pour une box à seulement 20€ avec les frais de ports gratuits possibles (si vous choisissez l’envoie en point relais, sinon, au maximum, c’est 8€50 pour un envoi colissimo à domicile). Vous pouvez commander votre box directement via leur page facebook, et bien qu’au départ j’ai eu peur de le faire (au niveau facebook et confidentialité), j’ai trouvé ça vraiment bien foutu et rassurant !

Dès à présent, vous pouvez aussi choisir une nouvelle box « Maman/bébé » qui est donc faite pour Maman ou Papa et pour bébé, avec des livres adaptés à l’âge de l’enfant et aux goûts de la famille et des douceurs pour tout le monde. Les frais de port par la poste sont à 3€ ce qui n’est rien comparé au poids du colis !

Et qui sait, peut-être aurons-nous dans quelques temps une nouvelle box ?


Box Once upon a book Rencontre 3Le thème du mois de Février était « Rencontres ». Je ne suis pas très fan de ce thème étant donné que les romances et moi, ça fait deux. Sauf si elles sont très bien écrites et qu’elles valent le coup. Et surtout sans triangle amoureux à la noix ! Du coup, je n’ai choisi aucun livre de la liste préparée et j’ai demandé aux filles de regardé dans ma Wish-list ou de cerner mes goûts. Je leur lançais un vrai challenge, mais elles m’ont bien plutôt bien cernés. Tous les mois, il y a un livre commun et pour ce thème, c’était un joli petit book sur les macarons. Vu que je cuisine très peu, je l’ai donné à ma maman, comme ça, elle pourra m’en faire (oui, je suis très sentimentale 😉 ).Box Once upon a book Rencontre 4J’avais déjà le tome 8 de Chi, mais c’est pas grave, il trouvera une nouvelle maison assez vite. Par contre, Cœur d’acier est un livre qui me tentait et qui me tente toujours énormément. J’aurais préféré l’avoir en grand format, mais cette couverture est très très belle. La sucette n’a pas survécu longtemps et les stickers cœurs sont parti dans la chambre de ma nièce. Donc cette box, ne fait pas une seule heureuse, mais bien plus !


Logo Once upon a book box Mars - SherlockLe thème de la box de Mars est « Sherlock Holmes ». Pour le coup, c’est une super, super, super idée ! Et elle est très originale. Je ne dirais pas que je suis très impatiente vu que je l’ai déjà reçu, mais en tout cas, je l’étais ! Sauf quand Mr Colis a sonné à 8h du matin pour me livrer le colis. Tout ce que je vous dirai, c’est que je suis super contente ! Et encore plus !


logo box once upon a book Maman-bébéJ’ai aussi reçu entre temps la box maman/bébé, je vous ferais un article assez vite je pense. j’en suis aussi super contente !


Et je tiens à préciser quand plus de préparer de belles box, ces femmes sont vraiment adorables et à notre écoute ! Merci mille fois à elles ! Bref, j’adore ! Voici donc le lien de leur page facebook : cliquez ICI.Couverture Once upon a book box Mars - Sherlock